Accueil» programme 2017-2018
Bar Bahar – in between. (Je danserai si je veux)

Bar Bahar – in between. (Je danserai si je veux)article 27, cinéma

mer 20.09 /// 18:00 et 20:15
Ciné Stuart /// rue Sylvain Guyaux 16 /// La Louvière
Depuis la sortie du film, Maysaloun Hamoud est visée par une fatwa la condamnant à mort.
Drame palestinien, israélien, français réalisé en 2017 par Maysaloun Hamoud / durée : 102 min



Un film entre force, révolte, et liberté. Le titre a un goût de révolte. La réalisatrice le définit comme "un bonbon amer".

Layla, Salma et Nour, trois jeunes femmes palestiniennes, partagent un appartement à Tel Aviv, loin de leurs villes d’origine et à l’abri des regards réprobateurs. Mais le chemin vers la liberté est jalonné d’épreuves.

Une avocate, une serveuse/DJ et une étudiante, plus ou moins jeune, plus ou moins religieuses. Le film est la chronique de leur quotidien, de leurs joies et de leurs déconvenues. Il questionne la place des femmes, de leur liberté dans une société qui ne leur en reconnaît pas suffisamment et dans laquelle la question de la religion est prépondérante.
Des sujets assez souvent abordés, soit, mais le film apporte un air frais. Entièrement vu de la place des femmes, il ne se complaît dans aucun dolorisme et c'est l'action, voire parfois l'humour (même si certaines situations sont très graves) qui dominent ici. Ces trois héroïnes aux trajectoires différentes, ont pourtant une force commune, celle des battantes qui ne se laissent plus manipuler. 

Ce premier long métrage est décapant, stimulant.

Une fatwa est dans l’islam un avis juridique donné par un spécialiste de la loi islamique sur une question particulière. En cause : son premier long métrage BAR BAHAR – in between.
Une fatwa, pour avoir révélé au monde un sujet tabou, un sujet pourtant plein de vérité.